entreprise2
Comment le coaching peut-il être au service du changement des organisations ?
20 août 2015
Agir sur les habitudes pour reussir le changement
Agir sur les habitudes pour réussir le changement
28 octobre 2015

Comment permettre à votre entreprise de changer plus vite ?

Accelerer le changement lever les freins oser changer

Quelle est la capacité de votre entreprise à gérer l’accélération et la multiplicité des transformations qui s’imposent à elle ? Comment intégrer les changements et les ruptures dans le quotidien de votre entreprise ?  Quelle place et quel rôle réservez-vous à vos collaborateurs pour initier et accompagner ces changements ?

Voici 5 principes pour permettre à votre organisation de changer plus vite

 

Principe de transparence : Donner du sens

Avoir une vision d’entreprise claire et motivante permet de communiquer clairement ce que vous désirez atteindre comme objectifs, de mobiliser et de motiver les équipes pour vous suivre. Elle donne le cap et sert de repère pour la mise en œuvre du changement.

 

Principe de globalité : favoriser l’approche d’ensemble

Une approche globale dite « systémique », qui tient compte à la fois des personnes, des métiers, de la structure et des interrelations au sein de l’organisation. Selon la nature du changement et des  objectifs, les actions à engager pourront naturellement porter majoritairement sur l’une ou l’autre des composantes mais en aucun cas elles ne pourront en exclure une.

 

Principe de Rupture : Faire différemment

Pour une organisation, le défi, n’est pas de faire un peu plus ou un peu moins de la même chose, ou mieux quelque chose qu’elle faisait déjà.  Sans remise en question, on est dans le « faire plus de la même chose » et cela maintient l’ancien.

 

Principe d’émergence : du consensus mou au débat créatif

Le consensus est là. Mou, rempli de non-dits.  Il donne l’illusion que tout le monde est d’accord pour y aller. Pourtant rien ne bouge. Il est pourtant essentiel pour réussir une transition, de favoriser le débat créatif. Du débat, des échanges, émergent les idées originales. Et c’est du respect de la confrontation des points de vue que le sens, celui qui rassemble, fait surface.

 

Principe d’indétermination : Gérer l’inconnu

Le changement ne se conduit pas comme une voiture. C’est un phénomène chaotique qui ne suit pas la loi des effets et des causes. Il s’agit de réussir à apprendre ensemble. Sans apprentissage, pas de salut. Mais faut-il, quand on apprend, faire bien du premier coup ? Non. Le futur,  se construit par approximation. Il se corrige à chaque étape : l’imparfait crée le futur.

 

Conclusion

Que se passe-t-il face à un changement? Comment prendre une respiration et retourner dans l’échange avec une idée neuve ? Répondre à ces questions, c’est élargir sa perception de la situation. Donc apprendre des choses nouvelles. Finalement, le changement, c’est peut être cela : apprendre à apprendre, en continu, à agir différemment. C’est donc créer les conditions propices à l’expérimentation des possibles en procédant par approximations successives et en sachant tirer la leçon de ses échecs.

 

Contactez-nous